dimanche, juillet 30, 2006

FÊTE D'ÉTÉ DANS LE QUARTIER FRANÇAIS







2 commentaires:

paule a dit…

Bonjour. Il y a quelques jours nous parlions de la musique bretonne. Je ne sais si elle voyage jusqu'à Tokyo! Ici aussi, c'est le temps des fêtes. En ce moment a lieu, à Lorient, le festival interceltique. Cet après-midi un défilé parcourait les rues de la ville. Je l'ai suivi à la télévision. C'était une explosion de musique, d'instruments divers (dont des cornemuses), de danses, de costumes des différents pays bretons (je suis originaire du pays de Penthièvre dans la Bretagne gallo), de Galice, des Asturies, d'Irlande, du Pays de Galles et même d'Australie.
Le commentateur signalait qu'à la fin des années 40 il ne restait, en Bretagne, que 12 sonneurs et que maintenantil y en a plus de 10000. La musique bretonne est bien vivante. Au XIXè siècle l'état centraliste souhaitait détruire la culture bretonne -par ex. par la scolarisation des enfants en interdisant de parler breton- Mais depuis les années 60, les gens ont compris que l'on pouvait revendiquer l'identité bretonne et se sentir membre à part entière de la société française. C'est mieux ainsi, non? Moi je me sens bretonne, française et terrienne!
A bientôt Paul.

paul_ailleurs a dit…

Bonjour Paule,
Merci de l'information sur la musique bretonne et sur le festival interceltique à Lorient. Je sais que la tradition bretonne est très longue et forte mais je ne savais pas qu'elle était si internationale. Les celtes habitent aussi en Australie. Ça me fait ouvrir mes yeux ! J'aimerais écouter la musique typiquement bretonne.