lundi, mai 01, 2006

ÊTRE VIEUX SANS ÊTRE ADULTE


J'ai visité le blog de M. Wilfrid Hoffacker, Journal Photographique, et la phrase de Jacques Brel (ci-dessous) a attiré mon attention. M. Hoffacker est le français que j'ai contacté la première fois sur internet.

"Finalement finalement
 Il nous fallut bien du talent pour être vieux sans être adulte" 

Je ne sais rien si j'ai du talent, mais il me semble qu'"être vieux sans être adulte", ça représente ma condition actuelle. Apparemment, je n'aime pas le processus de la maturation. Ou ce que je pense, c'est qu'il est encore trop tôt pour être mature ?

Au fait, après avoir lu cette phrase dans le contexte original (La Chanson des Vieux Amants, 1967), j'ai trouvé mon interprétation un peu déformée ou la connotation légèrement différente.

8 commentaires:

paule a dit…

Bonjour. Je ne suis pas tout à fait d'accord avec Brel!!! Il faut, selon moi, être adulte, c'est à dire responsable. La vieillesse n'est pas l'âge du corps mais la perte de l'enthousiasme. Enfin c'est ce que je pense.

Liguea a dit…

Bon...cher Paul-ailleurs!
Déjà Jacques Brel est de Belgique, et sa chanson est absolument "glauque"(çà veut dire vraiment pas rigolo!)! Moi...je n'aime pas Jacques Brel...je le trouve trop facile depuis une "textualité" qui n'est que mise en scène; qu'oralité redondante!Cette chanson-en particulier-me semble méprisante et condescendante!
De quoi s'agit'il: d'un couple immature qui n'a jamais respecté l'intégrité du serment du mariage.
Simplement, l'homme est heureux d'avoir "triché","menti" toute sa vie(tout comme son épouse!)pour se retrouver dans à l'orée de la mort,enfin,avec quelqu'un!C'est une chanson détestable à l'endroit de la loi morale...elle m'a toujours "glacé le sang"(expression non péjorative),fait peur de ce que demain pouvait être avec l'être aimé. Cette chanson est profondément vulgaire-comme toutes les chansons de Brel- car elle provoque la compassion à la manière d'un produit marketing.
Enfin:
. Brel a fait son Business et a acquis la postérité.Néanmoins,ses textes sont "valables" depuis ses mises scènes(c'est pour çà qu'il reste encore...).
. Du "talent pour être vieux sans être adulte"; c'est le mépris de tout ce qu'un couple peut construire! çà signifie qu'on peut rester dans le rejet de l'autre au sein même du couple! Qu'on peut rester un adolescent immature avec l'argent et le pouvoir d'un adulte!
Non! Cette chanson est ridicule! Jacque Brel a affreusement vieilli...c'était il y a longtemps,et,certains "talents" devraient être oubliés!
Je suis désolé Paul-ailleurs mais Brel, c'est Kitsch, ringard et dépassé!En France, on a su tourner la page....même si "On" plonge à tout niveau, nous avons mieux à offrir qu'un Brel ( bien sûr, il y a des caricatures de "France" comme-Ferré, Gainsbourg(!)et bien d'autres!allons-y: Claude François, Michel Sardou...). Mais,sincèrement, Brel...Y'en a marre! On existe encore...et depuis des artistes bien plus talentueux!( Emélie Simon, William Sheller, Arthur H,Alain Bashung, et ô combien d'autres si on quitte le "commercial"!). Brel...il a trop été une réfèrence qui nous a limitée!

paul_ailleurs a dit…

Bonjour Paule,
Je suis tout à fait d'accord avec vous. Je pensais que la phrase de Brel voulais dire qu'il nous fallut bien du talent "pour être vieux sans perdre la jeunesse". Mais dans le contexte de Brel la signification est complètement différente. En lisant sa parole, j'étais un peu étonné.

paul_ailleurs a dit…

Bonjour Liguea,
Merci de votre commentaire. La parole de cette chanson était totalement différente de ce que j'avais prévu. Vous avez raison de dire ce que vous avez dit. Je vais écouter ses chansons quand même parce que j'ai reçu son CD aujourd'hui. Je voudrais écouter chanteurs ou chanteuses que vous avez mentionné, par example, Emélie Simon, William Sheller, Alain Bashung. Merci encore une fois pour votre conseils.

Liguea a dit…

Bonjour Paul-ailleurs!
Simplement, je suis un peu dur avec Jacques Brel. Un ami m'a fait remarquer que je condamne plus son style que son talent. Il y a beaucoup de jeu d'acteur chez lui(du moins sur scène),et, au lieu de s'effacer devant un texte mis en musique, son talent est de le surjouer-pour moi-à outrance. Bref, on aime ou on déteste...mais je reconnaîs qu'il a marqué son temps!
Un chanteur compositeur totalement différent est certainement William Sheller que j'apprécie particulièrement. C'est quelqu'un qui ne joue pas! Sur scène, il s'efface complètement.De plus, ses textes demeurent trés lisibles et la musique trés touchante( il est premier prix de conservatoire de piano aprés avoir eu une formation plutôt "jazz"!). Essayez d'écouter "Epures" ou encore,plus ancien, "ailleurs" qui fait réfèrence au Japon (la sumidagawa)que cet artiste apprécie particulièrement! Des artistes auxquels j'ai fait réfèrence, je pense que c'est celui qui est le plus proche de vos motifs. Maintenant, j'ignore s'il est connu au Japon(il est trés discret et pas bien riche!).

Florence a dit…

Personnellement je me sens adulte sans être vieille. Il n'est jamais ni trop tôt ni trop tard pour acquérir de la maturité mais il est préférable que cela se passe avec des expériences de la vie pas trop douloureuses. Dans un sens,même adolescente,je me sentais adulte et responsable. J'ai longtemps préféré la compagnie des gens plus âgés que moi.
Votre franchise, Paul_Ailleurs, est courageuse.

paul_ailleurs a dit…

Bonjour Liguea,
Je pense qu'il y a deux types d'artistes; celui qui joue son role commercial (?) et celui qui joue en écoutant sa propre voix intérieure. J'aime de plus en plus ce dernier. Au fait, tous les artistes que vous m'avez conseillés sont peu connus au Japon. Donc il est très stimulant et passionnant d'entendre leur musiques.

paul_ailleurs a dit…

Bonjour Florence,
Merci de votre visite. Quant à moi, je me sens même maintenant adolescent (mais responsable) quelquepart dans mon esprit. Encore plein d'energie. Je suis donc étonné de temps en temps en regardant mon visage dans la vitrine.

Bonjour à tous,
Merci pour envoyer vos commentaires très francs. C'est incroyable que ce petit billet a évoqué une telle interaction. Ça m'a aussi donné une occasion de réfléchir le sens du mot.