jeudi, juin 29, 2006

LES VILLES ÉTRANGÈRES QUE J'AI VISITÉES, OÙ J'AI VÉCU


Étrange, mystérieux ! Je étais d'humeur réfléchissante aujourd'hui. Et j'ai pensé aux villes étrangères que j'ai visitées jusqu'ici.

États-Unis:
New York (5 ans), Cold Spring Harbor, Stony Brook, Montauk, West Point, Buffalo, Pocono Mountains, Adirondack Mountains, etc.;
Princeton, Atlantic City;
New Haven; Philadelphia, Hershey, Pittsburgh;
Boston (2 ans), Worcester, Plymouth, Woods Hole, Martha's Vineyard;
Concord; Bar Harbor, Bangor, Portland (ME);
Washington, DC; Chicago; Minneapolis, St. Paul, Rochester (MN);
Ann Arbor, Detroit; Houston;
Miami, Key West; Saint Petersburg, Tampa, Orlando;
Atlanta, Savannah; Hilton Head Island (NC); La Nouvelle-Orléans;
Iowa City, Des Moines, Cedar Rapids; Indianapolis;
Denver, Keystone, Copper Mountain, Aspen;
Los Angeles, Anaheim, Santa Ana, Long Beach, San Franciso, Monterey, Palo Alto, San Jose, Fresno, San Diego, La Jolla;
Las Vegas; Salt Lake City; Albuquerque, Santa Fe, Taos;
Anchorage; Hawaii

Canada:
Montréal, Toronto, Québec, Halifax (Nouvelle-Écosse)

Europe:
Paris, Chevreuse, Saint-Germain-en-Laye, Montpellier, La Grande Motte, Strasbourg;
Rome, Milan, Bressanone, Verona, Trieste;
Londres, Oxford, Cambridge;
Saint-Pétersbourg, Moscou;
Oslo; Helsinki; Stockholm, Uppsala; Copenhague, Arhus; Amsterdam;
Bonn, Berlin, Francfort-sur-le-Main, Heidelberg, Fribourg, Tübingen, Munich, Stuttgart, Mainz, Hambourg, Marbourg, Wiesbaden; Bâle, Genève, Zurich;
Madrid, Toledo, Barcelone, Figueras; Lisbonne;
Rijeka, Opatija; Budapest, Debrecen

Asie: New Delhi; Singapour; Bangkok

Afrique: Nairobi (Kenya), Lusaka (Zanbie)

------------------------------------
C'est presque tout, je pense. Malheureusement, presque tous les voyages étaient liés au travail.

7 commentaires:

Liguea a dit…

Cher Paul_ailleurs: Cela doit être assez déroutant de découvrir autant de villes où l'on n'est que de passage! Je n'ai pas voyagé, mais je na sais pas si je saurais voyager! Peut-être est-ce la peur de savoir qu'en étant "voyageur", on ne restera pas et que donc, on ne doit pas trop avoir le désir de "rencontrer" dans la mesure où on sait que notre destin est de ne pas "habiter" là où on se trouve! Avez-vous plus que des ambiances, des "sentiments" de tous ces endroits?

paul_ailleurs a dit…

Bonjour Liguea,
Je pense qu'il y a deux côtés opposés dans le cœur de tout le monde: le nomadisme et la sédantarité, autrement dit, le côté d'Hestia et d'Hermès. Je reconnais aussi ces deux extrêmes en moi. Je suis très heureux pendant tout le trajet, et le premier pas dans une nouvelle ville est toujours agréable. C'est pour cela que j'aime visiter des villes étrangères, bien que le but de la plus part de mes voyages soit de rencontrer mes collègues ou mes amis professionnels étrangers. Incroyablement, j'ai encore des ambiances, des sentiments de toutes les villes. Il me semble que ça enrichit mon esprit.

paul_ailleurs a dit…

Bonjour Liguea,
Je me souviens d'une chose. Depuis que j'ai visité pour la première fois la ville étrangère, j'essaie de penser que j'y habite ou je fais semblant que je suis citoyen de telle ou telle ville. Comme disait Saint-Ex, on n'est jamais content là où on est...?

paul_ailleurs a dit…

Bonjour Liguea,
J'ai compris mal ce que vous avez dit ? Je n'ai pas lu "plus que" dans la dernière question. La reponse est peut-être non, mais je me souviens des vibrations dans mon âme que toutes les villes ont entraîné.

Liguea a dit…

Bonjour Paul_ailleurs,
Le "plus que" est à prendre comme davantage. C'est à dire que je me demandai si la réalité d'être voyageur apportait davantage que des "ambiances" ou des"impressions". Si je ne voyage pas c'est aussi parceque je ne me sens pas prêt pour l'instant: je n'ai pas envie d'être déçu par les autres que je vais rencontrer et, en même temps," j'appréhende d'être amoureux d'un "ailleurs" où je ne pourrai pas rester! C'est compliqué! En tout cas, je vous félicite d'avoir ce côté "nomade"...bien souvent nos contemporains sont plus "touristes"(consommateurs de voyages) que "voyageurs"; c'est à dire qu'ils ne parviennent pas à se laisser être dans ce qu'ils découvrent. Je pense qu'il faut un tempérament pour cela; un équilibre trés profond. Si vous l'avez trouvé, tant mieux! Les touristes sont majoritaires! Ceux qui voyagent sont peut-être de deux sortes: la vôtre,qui parvient à voyager, et la mienne, qui est dans l'appréhension de l'attente du voyage!

Liguea a dit…

Re-bonjour! Je tiens à vous faire remarquer que vous avez utilisé le mot vibration (encore du vocabulaire sonore!). Vous m'avez déjà répondu: pour être en "vibration", il faut qu'un phénomène extérieur se produise (ce n'est pas en dehors du temps comme des ambiances ou des impressions). La vibration est un phénomène ondulatoire et est donc du temps. Si vous avez été en vibration, c'est donc parceque la rencontre de l'ailleurs a eu sur vous une inclination particulière autorisant la perception de l'entier de cet ailleurs! Alors, oui! Vous êtes bien un voyageur qui sait écouter le Temps du voyage! Merci Paul_ailleurs.

paul_ailleurs a dit…

Bonjour Liguea,
Merci de votre analyse. Oui, je me sens être un voyageur dans cette vie et m'amuse à regarder le temps passer.