lundi, avril 24, 2006

LA FOLLE JOURNÉE AU JAPON


Ayant le titre français pour un événement japonais, c'est un peu inhabituel au Japon. Je ne sais pas pourquoi, mais c'est peut-être parce que le directeur de cet événement est français, qui s'appelle René Martin.

"LA FOLLE JOURNÉE au JAPON" (ラ・フォル・ジュルネ・オ・ジャポン) se déroulera du 3 mai au 6 mai, au sein de la semaine d'or (golden week) du Japon. C'est un festival musical integral et cette année il sera consacré aux musiques de Mozart.

Concerts
Artistes

Les billets sont presque épuisés, bien entendu. Mais, heureusement, j'ai pu les obtenir aujourd'hui pour trois concerts: Symphonie No. 39, Concerto pour violon No. 5; Concerto pour clarinette, Sinfonia Concertante; et Requiem. Je les attends avec impatience.

-----------------------------------
(25 avril 2006)
Haikai de Bashôan m'a envoyé un commentaire sur l'origine du nom pour la fête. Je pense que c'est vrai: selon lui, La Folle Journée au Japon est une référence à La Folle Journée de Nantes. Merci de votre suggestion opportune, Haikai-san.

3 commentaires:

Haikai a dit…

C'est peut-être une référence à La Folle Journée de Nantes, un festival de musique classique très connu en France.

MT a dit…

Bonjour,

J'ai vu que vous aviez mis mon site en lien sur votre blog. Je vous en remercie.
Je voulais vous demander, à propos de musique japonaise classique, s'il y avait des musiciens qu'il fallait connaître. Je suis très inculte sur le sujet.

paul_ailleurs a dit…

Bonjour MT,

Merci pour laisser votre commentaire. Je visite votre blog de temps en temps et trouve la demonstration du processus de vos travaux intéressante.

Votre question à propos de musique japonaise classique est difficile à répondre. La réponse simple à la dernière phrase est "Moi aussi". Chez nous, il y avait plusieurs styles de musique, par exemple la musique bouddhiste (shomyo), celle de no, de kabuki, ou de joruri, mais le nom de musiciens est peu connu (surtout pour moi). Je suis désolé de ne pas pouvoir vous aider.

L'année dernière, visitant un musée de Ukiyoe, j'ai par hasard eu l'occasion d'assister au concert de shomyo. C'était une expérience mystique et fantastique.