dimanche, décembre 04, 2005

UN JOUR D'HIVER, LISANT EN PLEIN AIR


Après le cours de français, j'ai passé quelques heures au café en plein air. Aucune personne n'était en dehors, tout naturellement. Je suis venu ici pour lire un livre de Georges Canguilhem, philosophe français (1904-1995). C'était mon ami MD de Paris qui m'avait parlé de lui en mars dernier quand il avait visité Tokyo.

Le titre est « Écrits sur la médecine » (3 novembre 2005). Je voulais le lire peut-être pour mieux comprendre l'aspect philosophique de la relation entre la maladie, le malade, le médecin, et la médecine. C'est un des défis à venir.

Lire en plein air en hiver, c'est littéralement stimulant. J'avais besoin de stimulation pour lire ce livre.

7 commentaires:

paule a dit…

Je comprends que la stimulation était nécessaire!!!
(p.s. médecine)

J'ai un petit poème:
"Little japonese apple-tree
saying quietly:
no need to go to Kyôto"
kenneth White
Dans mon jardin, ce pommier du Japon ne me dirait pas cela!!!
Bonne soirée.

paul_ailleurs a dit…

Merci de m'introduire Kenneth White. Selon des articles sur l'internet, j'ai trouvé sa pensée attirante et il y a même quelque chose de commun avec la mienne. Par exemple, sa poésie "La beautê est partout".
http://paulailleurs.blogspot.com/2005/11/le-cilel-est-un-grand-tableau.html

Quant au poème de pommier, visitez Kyôto un jour!

Paule a dit…

Bonjour. Je suis allée hier "à la ville" faire des achats. J'ai trouvé 3 nouveaux livres japonais. Dont un sur Hokusai - 500 pages!- très bien illustré et avec un chapître sur le japonisme. Le hasard fait bien les choses!
Pas question de lire ce gros bouquin dehors, en ce moment, sinon bonjour le rhume!
Ah un petit haïku (en français, hélas):
"J'y suis résolu
Je vais de ce pas m'enrhumer
Pour voir la neige" Sampû

paul_ailleurs a dit…

Bonjour, j'ai récemment reçu un livre sur Hokusai par Gian Calrlo Calza, plus de 500 pages, très bien illustré. Quelle coïncidence !
Une semaine fait la grande différence ici. Il fait trop froid cette semaine. Mais qu'importe. Merci de bon haiku.

paule a dit…

Bonjour. c'est le même livre!
Un haïku, français cette fois:
"Le banc de granit
le grain de la pierre
et cette main précaire" H.Brunel

paul_ailleurs a dit…

merci de votre note. Deux haïkus de Santoka:

"légèrement ivre
les feuilles des arbres
se despersent"

"la neige tombe
seul, seul
je marche"

paule a dit…

Bonsoir. Pas de note aujourd'hui?