mardi, août 29, 2006

UN ESPRIT NOMADE NOMADE !


Je suis en train de lire "Anatomie de l'errance" de Bruce Chatwin. Tout d'abord le rythme de sa prose est très agréable à lire et il y a beaucoup d'histoires intéressantes. Ça stimule mon esprit nomade. Je cite la première partie de son article "C'est un monde nomade nomade".

---------------------------------
 Au cours d'un des moments les plus sombres de sa vie, Pascal écrivit que toute la tristesse de l'homme découlait uniquement de son incapacité à rester calmement dans une pièce.
 « Notre nature, écrit-il, est dans le mouvement. La seule chose qui nous console de nos misères est le divertissement. » Divertissement. Distraction. Fantaisie. Changement de mode, de nourriture, d'amour, de paysage. Nous en avons besoin comme de l'air que nous respirons. Sans changement notre cerveau et notre corps s'étiolent. L'homme qui reste tranquillement assis dans une pièce aux volets clos sombrera vraisemblablement dans la folie, en proie à des hallucinations et à l'introspection.
[.....]
 Je préfère le scepticisme cosmopolite de Montaigne : « Le voyager me semble un exercice profitable. L'âme y a une continuelle exercitation à remarquer les choses inconnues et nouvelles et je ne sache point meilleure école à former la vie que de lui proposer incessamment la diversité d'autres vies [...] Il y a plus de barbarie à déchirer par tourment et par géhenne un corps encore plein de sentiment que de le rôtir et manger après qu'il est trépassé.» L'habitude, disait-il, et les attitudes de l'esprit figées émoussent les sens et cachent la vraie nature des choses. L'homme est naturellement curieux.
 « Celui qui ne voyage pas ne connaît pas la valeur des hommes », disait Ibn Battuta, l'infatigable vagabond arabe qui, par simple plaisir, alla de Tanger en Chine et retour. Mais le voyage n'élargit pas seulement les horizons mentaux, il structure l'esprit.

---------------------------------

C'est impossible d'arrêter de le citer. Ses mots sont appropriés à cette occasion.

9 commentaires:

09avec a dit…

De lui, je vais prochainement commencer "En Patagonie".

paul_ailleurs a dit…

Bonjour 09avec,
Apres avoir lu son livre, je me sens proche de sa sensibilité. Si j'avais le temps, j'aimerais aussi lire d'autres livres.

september now a dit…

Bonjour.
Lu "En Patagonie". Récit d'un voyage autant que de lectures. Un "je" qui se balade mais qui philosophe moins que dans cet extrait. Une anatomie de l'errance et de l'intime, la poursuite d'un bout de brontosaure. Beaucoup d'histoires aussi, mais toutes n'arrivent pas à être intéressantes. Elles brossent au moins le portrait de nombreuses perditions. Un style sobre et rythmé mais pas toujours accrocheur.

aurele a dit…

ohlallaaa!!!Paul vous devez absolument aller a Yamanashi rencontrer le descendant de Mokujiki!!!!! Je vous l'explique dans un commentaire precedent!

paul_ailleurs a dit…

Bonjour Aurele,
Merci de votre conseil (ou un ordre ?). Je vais y réfléchir.

paul_ailleurs a dit…

Bonjour September Now,
Merci de votre commentaire. J'ai récemment commencé à regarder des choses consciemment et à lire des livres aussi. Avant, mon esprit s'était ouvert exclusiement au domaine professionnel (autrement dit, mon esprit était fermé). Donc le monde que cet auteur a observé et écrit me semble neuf et attractif. Il est en un sens un des liberateurs de mon esprit, je pense.

freakfeatherfall a dit…

oui moi aussi j'aime bien chatwin meme si c pas un de mes écrivains préférés...
tu as lu Blaise Cendrars ???
c excellent !!! sur sa "quadrilogie" (la main coupée / vol à voile / l'homme foudroyé / et g oublié l'autre...)

pour moi l'un des plus grands écrivains français du 20e siècle !

paul_ailleurs a dit…

Bonjour Freakfeatherfall,
Merci beaucoup de me faire connaître cet auteur, Blaise Cendrars, l'un des plus grands écrivains du 20e siècle. Je n'ai pas écouté son nom. Je vais le lire quand je trouverai le temps. Merci.

paul_ailleurs a dit…

Bonjour September Now,
Merci de votre commentaire. J'ai récemment commencé à regarder des choses consciemment et à lire des livres aussi. Avant, mon esprit s'était ouvert exclusivement au domaine professionnel (autrement dit, mon esprit était fermé). Donc le monde que cet auteur a observé et écrit me semble neuf et attractif. Il est en un sens un des liberateurs de mon esprit, je pense.